Pourquoi le taux de marge est-il si important?

taux de marge

Publié le : 18 mai 20227 mins de lecture

La marge bénéficiaire est une unité de mesure de la compétitivité d’une entité. En effet, les ratios de marge consistent à réaliser une comparaison des performances d’entreprises ou celles d’un même domaine d’activité sur une période (de nombreuses années ou périodes, de la prévision financière au stade de la création de société à la première clôture, par exemple. Ces durées peuvent être également de longueurs différentes). Pourquoi le taux de marge est-il si important ? 

Taux de marge : qu’est-ce que c’est ? 

Généralement, le taux de marge se définit comme un indicateur dérivé des SIG ou Soldes Intermédiaires de Gestion. Ce taux est très critique pour les chefs d’entreprise pour mieux appréhender leur rentabilité dans l’avenir. Le calcul taux de marge est ainsi le rapport entre le profit et le prix d’achat du produit. Cet indicateur financier ne peut être calculé que si la marge est préalablement réalisée. 

Il existe deux types de taux de marge : le taux de marge de production et le taux de marge commerciale. La marge de production est appliquée pour les entités qui ont une activité manufacturière dans leur structure pour déterminer la rentabilité des produits qu’elles fabriquent. Le taux de marge commerciale est très utile pour les sociétés commerciales (spécialisées dans l’achat d’articles pour la revente). Par conséquent, ces deux taux ressortent la marge bénéficiaire brute pouvant inclure les ventes cumulées qui doivent déduire le coût d’achat de la vente ou de la fabrication des produits. 

Pourquoi le taux de marge est très essentiel pour les entreprises ? 

Tout d’abord, le taux de marge représente une mesure cruciale dans chaque organisation pour pouvoir réaliser un contrôle d’évaluation des stocks. Principalement, la marge commerciale sera comparée au prix d’achat, permettant le calcul taux de marge exprimé en pourcentage. En effet, le taux de marge devrait certainement être équilibré entre deux exercices. Plus précisément, la variation importante du taux de marge devrait alerter les commissaires aux comptes ou les comptables. Cette évolution se justifie ainsi par des raisons économiques, notamment, un important accroissement du coût des matières premières non répercutable sur le prix de vente, qui entraînera une diminution de la marge bénéficiaire des entreprises. Par conséquent, ce changement peut aussi être dû à des erreurs de valorisation des stocks (volontaires ou involontaires). Les stocks sont parmi les actifs dont la valorisation (que ce soit en volume ou en prix unitaire) peut être difficile à maîtriser, dont il est primordial de contrôler la marge commerciale des organisations. 

Par ailleurs, le taux de marge représente un indicateur clé au sein d’une entité pour analyser sa rentabilité. Cette marge commerciale est une mesure importante, qui joue généralement un rôle essentiel sur le chiffre d’affaires de l’entreprise. La détermination du chiffre d’affaires conduit les managers à négliger ce qui compte pour l’entreprise : la rentabilité. En revanche, une augmentation du chiffre d’affaires ne représente aucun avantage si la marge bénéficiaire sur les ventes diminue. Cela signifie que l’accroissement du chiffre d’affaires est le résultat de la diminution des prix. Il se peut qu’une organisation réalise un chiffre d’affaires inférieur à ses concurrents, mais sa rentabilité est bien excellente grâce à une bonne maîtrise des coûts d’approvisionnement. 

Taux de marge : comment le calculer ? 

Le calcul de la marge varie selon le type de société (production ou commerciale). Comme à l’accoutumée, on calcule le taux de marge en fonction du prix de vente. En fait, ce calcul concerne aussi le taux de marque (peu utilisé), mais qui implique une partie de profit dans le prix de vente d’un produit ou d’un service, hors TVA. Cependant, le taux de marge est alors le rapport entre la marge de ventes et le coût d’achat de l’article. Bien que les méthodes de ces deux calculs soient différentes, le « taux de marge » sera changé en taux de marge. Il s’agit d’un calcul précis du taux de la marge. Ainsi, la formule taux de marge est comme suit : 

Pour les entreprises commerciales : Taux de marge = marge commerciale / prix d’achat des marchandises vendues * 100 

Pour les prestataires de services : Taux de marge = marge sur les prestations de services / frais de réalisation des prestations vendues * 100 

Pour les entreprises de production : Taux de marge = marge de production / prix de production des articles vendus. 

Taux de marge et taux de marque : quelle différence ? 

Le taux de marge brute permet de déterminer le pourcentage des bénéfices d’une entité ou d’un domaine. Cela définit la rentabilité commerciale des produits. Généralement, on distingue deux types de marges bénéficiaires appelées marge nette et marge brute. En fait, la marge bénéficiaire brute peut indiquer si une entité a le potentiel de générer des gains, tandis que la marge bénéficiaire nette définit la rentabilité globale de cette entité en termes de pourcentage. Comme utilité, le taux de marge est certainement indispensable pour la prévision financière et le business plan d’un établissement, plus précisément au moment de sa création. 

Par ailleurs, le taux de marque représente la part du profit commercial réalisé par une entité par rapport au coût de vente des produits, exprimé en pourcentage. L’objectif est de définir la rentabilité réalisée par la vente d’articles et de connaître la valeur de la marge bénéficiaire brute dans les prix payés par les clients, ou de déterminer le prix de vente HT approprié, si le prix HT des articles achetés est connu. Lors du démarrage d’une entreprise, il est essentiel de comprendre le taux de marque moyen de l’industrie afin de créer une prévision financière claire et adéquate au marché. 

Plan du site