Actus et conseils dédiés aux entrepreneurs souhaitant se perfectionner

SE LANCER DANS LE BUSINESS

Se lancer dans le business

Devenir auto entrepreneur : les étapes clés

Depuis une réforme en 2016, la déclaration de début d’activité doit se faire obligatoirement en ligne. La première étape est de déclarer votre entreprise au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Vous aurez besoin d’une copie de votre pièce d’identité et du formulaire « P0 Micro-Entrepreneur ». Une fois l’inscription terminée, il ne vous restera plus qu’à réceptionner et conserver les documents de votre auto-entreprise. Il est conseillé de se renseigner sur les aides financières pour les auto-entreprises comme l’ACRE et les accompagnements tels que Le Portail Auto-Entrepreneur et les chambres consulaires.

Démarrer son entreprise en ligne

Entreprises en ligne

Démarrer son entreprise en ligne : les démarches

Vous êtes prêt à créer votre entreprise en ligne. Et maintenant ? Les démarches pour démarrer une affaire sur internet peuvent être contraignantes. Un néophyte pourrait rapidement faire des erreurs. Soyez organisé ! Faites tout par étape. La première démarche est le choix du statut. Autoentreprise, SASU, EURL,… Commencez par connaître les différentes structures possibles pour votre entreprise en ligne. Puis, dans le cas où vous choisissez d’avoir recours à un prestataire en ligne pour votre création, réunissez et envoyez de façon dématérialisée tous les justificatifs joints à la déclaration de création.

Entreprendre à plusieurs

Bien choisir le statut juridique

La SARL

Un statut possible pour toute entreprise comptant 2 à 100 associés. Il permet de limiter vos risques à la perte de vos apports en cas de difficulté.

Bien choisir ses associés

La réussite d'une SARL dépend d'une bonne entente entre ses associés, indépendamment de leur nombre. Des actionnaires de SARL solidaires sont la garantie d'une entreprise durable.

La SAS

Un statut pour lequel la loi ne prévoit aucun plafond concernant le nombre d’associés. Même un mineur non émancipé peut devenir associé.

Un statut flexible

Le statut de Société par Actions Simplifiées (SAS) offre plus de flexibilité aux entrepreneurs. Il est à noter qu'une SAS peut être unipersonnelle. Dans ce cas, on parle alors de SASU.

Le GIE

Un statut à mi-chemin entre une entreprise à but lucratif et une activité associative, regroupant des personnes pour la mise en commun d'activités.

Une structure de coopération économique

Un groupement d'intérêt économique (GIE) permet de regrouper plusieurs entreprises, qui restent indépendantes, dans le but de développer un ou plusieurs secteurs d'activités professionnels.

Domiciliation d'entreprise

Pourquoi et comment domicilier son entreprise en France ?

Domicilier son entreprise est une formalité obligatoire. Purement administrative, cette étape sert toutefois également à assurer la crédibilité de l’entreprise auprès des prospects et clients. Il est important de choisir une belle adresse pour domicilier son entreprise, car cela peut influer sur l’image auprès du public. Pour faciliter ce choix, il est conseillé d’avoir recours aux sites spécialisés comme Le Blog du Dirigeant où vous trouverez de nombreux conseils sur les démarches nécessaires à votre domiciliation.

Lancez votre business

Astuces pour financer votre création d’entreprise

Financement participatif

Le crowdfunding

Ce mécanisme de financement participatif permet de récolter des fonds auprès d’un large public. L’appel de fonds se fait via une plateforme.

Financement participatif

Prix et récompenses

Les concours

Il existe différents types de concours réservés aux entrepreneurs, comme les concours talents et les concours nationaux de création d’entreprise.

Emprunter de l'argent

Les établissements de crédits et les banques

C’est l’une des méthodes les populaires. Il s’agit de financer une partie des actifs de l’entreprise par un organisme emprunteur avec un taux d’intérêt.

Emprunter de l'argent

Gestion d'entreprise

L’après-création peut se révéler plus complexe

Que vous décidiez de vous occuper vous-même de toute la gestion de votre entreprise ou que vous en sous-traitiez une partie, il est essentiel d’en connaître les fondements. Premièrement, il n’est pas recommandé d’avoir recours à la sous-traitance totale. Soyez acteurs de votre gestion d’entreprise au mieux que possible. Puis, pendant les activités, il est fortement conseillé de tenir votre comptabilité à jour. Pensez à votre comptabilité comme une aide au pilotage, mais pas comme une contrainte. Enfin, une des bases les plus importantes de la gestion est l’établissement d’un calendrier de dates butoir. Cela vous aidera à mieux suivre vos devis et factures par exemple.

GESTION D'ENTREPRISE

Coaching pour entrepreneur

Se faire coacher pour développer son activité

Un coach d’entreprise a pour mission principale de vous apporter un soutien moral et professionnel en tant qu’entrepreneur. Il vous aide à trouver votre motivation pour vous dépasser. En même temps, il donne un point de vue extérieur au projet au moment du lancement ou en cours d’activité. Peu d’entrepreneurs regardent ce qu’ils ont réussi à accomplir. Or, cette évaluation est importante pour avoir confiance en son propre potentiel. Le coach aidera justement à réaliser cette évaluation.

Quand l’entrepreneur devient manager

Gestion entrepreneuriale

Quand l’entrepreneur devient manager

Esprit entrepreneurial
C’est un état d’esprit qui n’est pas rigide, mais en constant développement. Il se base sur la croyance que les atouts et les qualités de l’entrepreneur peuvent être cultivés par ses efforts.
Elle vise à créer un environnement de travail épanouissant dans lequel chaque collaborateur peut facilement agir pour l’intérêt du groupe.
Chaque manager a un style de management qui lui est propre et ce n’est pas un style qui reste figé. Elle évolue avec le manager.